La chapelle de la place Ziem.

Mis à jour : 21 oct. 2019

Place Ziem à Beaune, se trouve la chapelle Saint Etienne, il s'agit de l'ancien carmel de la ville et elle est célèbre depuis la visite de Louis XIV...




La galerie d’art Ars Essentia se situe au 9 place Ziem en plein cœur de la ville de Beaune.

Aujourd’hui c’est une jolie petite place pavée, bordée de restaurants et de cafés, ainsi que de charmants commerces. Mais il y a surtout la Chapelle Saint Etienne qui se dresse au milieu de la place .

Cette chapelle du XVII ème siècle faisait partie des bâtiments conventuels de la communauté des carmélites de Beaune. A l’origine se trouvaient à cet emplacement depuis le IIIème siècle une église et un enclos servant de cimetière. Prieuré à l’origine, les lieux sont relevés par le Vicomte Eudes au XI ème siècle qui établit une communauté bénédictine dans les lieux. Au XIII ème siècle le prieuré passe sous la commande des Chanoines de Beaune, puis en 1620 le Chanoine Léonard Bataille le cède aux carmélites qui y résideront jusqu’à la Révolution française en 1792. Durant cette période les bâtiments serviront de siège au Comité de Surveillance puis à la prison et à la gendarmerie.

A côté de la chapelle, se trouve la rue du tribunal qui a été percée en 1851, traversant ce qui fut le cloitre du couvent des carmélites. Ce bâtiment a abrité durant de nombreuses années la CCI de Beaune, et il vient récemment d’être repris par l’hôtel de Beaune qui y a installé de nouvelles chambres ).

La chapelle et le cloitre ont subi d’importantes modifications au XVII ème siècle, pour ne pas dire une quasi complète reconstruction entre 1639 et 1657.


La chapelle qui s’appelait “de l’Enfant Jésus” à l’époque, d’où le nom de la rue qui permet de venir place Ziem depuis l’ancienne poste, présente un style caractéristique de l’époque entre architecture classique et style baroque, relativement austère avec une partie basse décorée de pilastre et de bossage (pierres creusées formant un contraste graphique avec les pierres planes).

Au deuxième niveau se trouvent deux niches qui ont abritées des sculptures de saints ou de saintes jusqu’à la Révolution entourant une fenêtre centrale de style baroque surmontée d’un cartouche tenu par deux anges. Au dernier niveau se trouve une autre niche qui devait probablement contenir une statue de vierge à l’enfant, entourée de deux ouvertures en “œil de bœuf”.

A l’intérieur, les différents aménagements au cours du temps ont fait disparaitre l’élévation de la chapelle qui est structurée sur travée centrale de style classique avec des piliers droits et deux travées latérales qui ont gardé leurs croisées d’ogives d’époque gothique, probablement du XII ème siècle et derniers témoignages de la chapelle bénédictine du Moyen-age. Au fond se trouve les restes d’ un retable sculpté dans le mur oriental.

En 1658, le roi Louis XIV vint se recueillir dans cette chapelle, lors de sa visite à Beaune. En effet, un évènement particulier le liait à ce carmel : c’est l’histoire de la Bienheureuse Marguerite du Saint-Sacrement que je vous raconterai dans un autre billet …

A bientôt à la galerie Ars Essentia 9 place Ziem, 21200 BEAUNE, Bourgogne, France

15 vues

© 2019 par Galerie Ars Essentia. tous droits reservés

9, place Ziem 21200 Beaune, France

  • Instagram
  • Facebook Clean
  • Twitter Clean