Jean-Jacques Ecorce

Né en 1946 en Charente Maritime, il commence à sculpter à 27 ans avant de se tourner peu à peu vers la peinture.

Elève de César et de Nadal aux Beaux-Arts de Paris, il se perfectionne à L’école Supérieure de Montparnasse, puis à celle de la Place des Vosges. Son parcours est peu orthodoxe et atypique, axé principalement sur une figuration qui déstructure les corps et les objets ; il admire des peintres tels que Chagall Modigliani, Gauguin, Matisse, Picasso, Garouste, Hélion...

 

Il travaille sa peinture notamment sur le thème de la rêverie et des désirs humains dans des œuvres énergétiques, entre abstraction et figuration, empreintes d’analogies et de métaphores.Les citations des maitres qu'il admire sont présentent dans chaque toile, mais absorbé, digéré dans ses impulsions créatrices.

Il expose régulièrement à Paris et en région.

C'est l'œuvre d'un artiste d’un moment borderline d’une époque que je vous présente. 

D’emblée, son œuvre –vie  rassemble des émotions qui diffèrent des modes évocatrices actuelles : il s'exprime par un art éminemment figuratif,actuel et évocateur.

L'œuvre se présente comme résultat d'une violente nécessité, pour retrouver les poussières de notre vie, nos souches blindées, les joies primitives, pour que l’harmonie demeure, tramée et torsadée d’illusions.

DSC_0796 (2)
P1000434 (4)
P1000412 (1)
P1000411 (4)
P1000448 (3)
P1000416 (3)
P1000415 (3)
P1000443 (3)
P1000444 (1)